Share
twitterlinkedinfacebook
Image 1 of 1
ALECK4A4536.jpg
Jeudi 30 avril 2020. Carouge, Suisse. J’en ai marre des gants en nitrile. J’en ai marre du confinement. J’ai envie de tout casser. Ado, la notion d’anarchie, de liberté, d’égalité, la révolte de l’esprit punk me taraudait. Mais je n’avais pas le courage de mes opinions. Ce doigt d’honneur exprime mon opposition à la façon dont tourne le monde, comme si nos ressources étaient inépuisables et à cette façon que nous avons de consommer toujours plus en aveugles, en esclaves, tels des robots, sans prendre le temps d’imaginer un monde plus équitable, plus solidaire, plus sain et plus viable pour les générations à venir.